Via le monde

Notre histoire

Via le monde produit et distribue des documentaires pour tous les publics, des docu-fictions et des émissions pour la jeunesse.

Via le monde développe un créneau numérique et mettra  bientôt en ligne ses contenus numérisés et une programmation de baladodiffusions inspirés de milliers d'heures de tournages dans le monde depuis 1967.

Producteurs

Daniel Bertolino   Catherine Viau   Christian Charpenel

Notre petite histoire

VIA LE MONDE, fondée par les cinéastes Daniel Bertolino et François Floquet, avec la collaboration de Nicole Duchesne et Annick Dousseau,  est aujourd’hui animée par Daniel Bertolino et Catherine Viau,  avec la collaboration de Christian Charpenel, Diane Bertolino et Grégoire Viau.

 

Plus de 50 ans de regards sur le monde

Via le monde tourne depuis 1967 des documentaires partout sur la planète et dispose d’un catalogue de plus de 700 heures de films  (plus de 3000 titres), et plusieurs centaines d’heures d’archives (tournages originaux) sur l’histoire, le développement durable, la coopération, l’environnement, la diversité culturelle, l’art de vivre et la gastronomie, en plus de nombreuses séries à caractère documentaire  et quelques fictions pour la jeunesse.

Un engagement renouvelé


VIA LE MONDE est engagée dans une autre manière de penser et de montrer le monde, un monde qui se souvient, un monde responsable, un monde solidaire, mais aussi un monde de goûts, de cultures et de savoirs.

Daniel Bertolino a installé son camp de base à Montréal mais il continue de parcourir la planète.

Il a convaincu Radio-Canada qu'il pouvait refaire le tour du monde et voilà Via le Monde parti pour Plein feux l'aventure

Avant de s'installer à Montréal en 1967, Daniel Bertolino a commencé sa carrière de cinéaste en France après avoir reçu la Bourse Zelidja et deux fois la Prix d'Initiative de la Jeunesse. Il  a réalisé son premier tour du monde pour l'ORTF dans une série intitulée Caméra Stop.

Il  a reçu le Prix du Québec (Prix Guy Mauffette), est Membre de l’Ordre du Canada et Officier de l’Ordre national du Québec. Il a été reçu en 2018 Chevalier de l'Ordre des Arts et Lettres de la République française.

Quelques prix et Festivals

Les artisans ayant collaboré aux films de Via le monde ont vu leur travail présenté dans des festivals, mais aussi récompensé de prix prestigieux.

Pionniers de l'industrie

Dans les années 70, Via le monde réalise de nombreuses séries documentaires pour Radio-Canada et d’autres diffuseurs canadiens, s’intéressant principalement aux pays émergents et aux conditions de vie des peuples des forêts tropicales. Le documentaire Nosotros Cubanos de Daniel Bertolino sur Fidel  Castro sera notamment diffusé sur CBS.

Plusieurs de ces films remporteront des prix dans les festivals internationaux.

 

Des séries devenues des classiques comme LES PRIMITIFS, DES IDÉES, DES PAYS ET DES HOMMESLAISSEZ-PASSER, POSTE-FRONTIÈRES, A COEUR BATTANT, DÉFIS et LES AMIS DE MES AMIS, une série qui marque le début d'un engagement envers la jeunesse.


Au terme de la série Défis, Diane Bertolino propose Wapistan et les oiseaux d'été, tourné à la Romaine, puis quelques portraits au nord du Québec.

La série Légendes indiennes prolonge cette intuition. Sous les conseils de l'historien Basil Johnson, une série de légendes est produite en co-création avec les Premières nations et tournées en langues autochtones. La légende Ojibway  Pitchi le Rouge Gorge sera saluée par l'Unesco. Des représentants des nations Atikamek et Mic Mac seront invités au lancement de la série sur Antenne 2 à Paris.

A la fin des années 70, Daniel Bertolino entreprend une vaste coproduction internationale impliquant de nombreux pays du Nord et du Sud  sur le thème des contes et légendes du monde.


La série Légendes du monde connaitra un grand succès en distribution internationale et sera lancée en Argentine avec des représentants de la presse canadienne et française.

Les années vidéos

Dans les années 80, Catherine Viau se joint à Daniel Bertolino et ils montent ensemble plusieurs grandes séries documentaires en coproduction internationale, telles Le défi mondial (avec Peter Ustinov), Points Chauds, Services secretsLa santé du monde (Destination Santé). 

Via le monde participe à l'éclosion de l'industrie du film. Souvenirs de la camaraderie qui a permis cet envol. Merci à Cinélume, Mel's, Mont-Royal Films, Pierre David, Robert Roy, Claude Caron, Jean-Marie Dugas, qui ont écrit cette histoire à nos côtés.

Coproduire, co-créer

Daniel Bertolino a initié avec les Légendes du monde une nouvelle manière de coproduire qui permet à un grand nombre de pays de participer à une oeuvre collective tout en mettant en valeur son patrimoine et ses forces créatives. Chaque pays coproducteur des Légendes du monde a reçu en échange les films des autres producteurs.

Un film du Vénézuela est ainsi vu au Sénégal, celui de l'Argentine est vu en Pologne, etc.

Une manière innovante de participer à la conversation mondiale.

Le monde change. Pour comprendre les nouvelles réalités et la révolution numérique qui est aux portes du savoir, Daniel Bertolino pressent qu'il faut remettre en question les codes. Pour montrer l'interdépendance des peuples mais aussi l'impact d'un événement sur un autre lieu, il faut pousser plus loin les limites du traitement visuel. Le défi mondial , inspiré de l'oeuvre de Jean-Jacques Servan Schreiber, qu'il co-réalisera avec Daniel Creusot, est un laboratoire pour tester ces nouvelles réflexions formelles. Peter Ustinov présente la série devant des écrans multipes.

Puis l’entreprise entreprend la production de quelques séries encyclopédiques (l’histoire du 20e siècle en 390 sujets de 5 minutes, l’histoire des Olympiques en 55 demi-heures composées de capsules de durées variables) et poursuit avec des documentaires classiques, dont un créneau de documentaires spécialement destinés au public jeunesse ( Ma maison, Écoute ma musique, De jeunes en jeunes).
Le groupe s’engage aussi dans quelques projets de fictions en coproduction avec la France (Traquenards,  Six raisons d’espérer).


Les années 90 sont caractérisées par de grandes séries sur le développement durable (Terre Comprise, Agenda pour une planète, Si j’avais les ailes d’un ange) , avec le réalisateur Grégoire Viau, documentant les efforts de développement sur les cinq continents.


Quelques séries sont spécialement consacrées à l’Afrique (Rêves d’Afrique et l’Afrique de toutes façons, avec Edgard Pisani).


Dans les années 2000,  la société Via le Monde produit quelques séries culturelles anthologiques sur des pays (la France, l’Italie, les Iles françaises, la Corse,  la Grèce et plus récemment le Maroc) ainsi qu’une série sur la gastronomie internationale, auxquelles collaborent également le réalisateur Grégoire Viau.


LA GRANDE AVENTURE DU SKI, LES SOMMETS DE LA GLOIRE, OLYMPICA, PLAISIRS DE FRANCE, PLAISIRS D’ITALIE, PLAISIRS DE CORSE, PLAISIRS DE GRÈCE, PLAISIRS DES ILES FRANCAISES, RELAIS GOURMANDS / ÉTAPES GOURMANDES.

Documenter les initiatives de ceux qui ont un engagement de paix durable à leur agenda pour notre petite planète fait partie des engagements renouvelés de Via le monde et s'exprime dans plusieurs séries sur le développement durable.

Écouter l'Afrique s'exprimer sur ses défis et ses pespectives.

Dire bonjour à l'autre. S'ouvrir aux histoires des autres. Engagez la conversation sur la vie, l'art de vivre ensemble et sur la culture. Une autre manière de redécouvrir le monde et d'en savourer la diversité.

Les années numériques

Changer de tempo

Au cours des dernières années, Via le Monde a aussi  produit quelques unitaires sur la santé des femmes en  Afrique avec des cinéastes indépendants au Rwanda ( Léo Kalinda) , en Ouganda ( Rachel-Alouki Labbé) et plus récemment au Mali (Opération survie au Mali d’Erica Pomerance).

Dans la série LA COURSE AUTOUR DE LA GRANDE TORTUE, Via le Monde a mis en place une vaste opération de formation auprès des jeunes des communautés autochtones du Canada. La série de 23 demi-heures est en diffusion sur les ondes de Canal D et de APTN.


Via le Monde a produit aussi une série de 15 heures sur le Maroc, MARHABAN BIKOUM,  diffusée à l’automne 2010, réalisée par Grégoire Viau, avec la collaboration de  Catherine Viau et Daniel Bertolino.


En 2011, Via le Monde est engagé dans la création d’une vaste encyclopédie télévisuelle sur la diversité culturelle, DE PAR LE MONDE composée de 660 capsules et de 60 demi-heures avec la Chaine Historia. Daniel Bertolino a aussi signé un long métrage documentaire, LE GRAND HÉRITAGE, sur les Soeurs de Saint-Anne.

Puis Via le Monde entreprend un cycle sur le patrimoine religieux du Québec : MISSIONNAIRES, de Grégoire Viau, UN ILOT POUR LA COMMUNAUTÉ, de Daniel Bertolino et Catherine Viau LA JOIE DES MIC, de Grégoire Viau, OSER UN NOUVEAU MONDE, de Daniel Bertolino, LE GÉNIE DU LIEU, de Daniel Bertolino.

En 2016, Daniel Bertolino et Catherine Viau adaptent pour Radio-Canada le livre de l’Honorable Serge Joyal paru aux Editions Del Busso : LE MYTHE DE NAPOLÉON AU CANADA FRANÇAIS.

En 2017, Daniel Bertolino et Catherine Viau ont réalisé le documentaire sur le colloque tenu au Sénat pour commémorer le 150e anniversaire de la confédération canadienne.

En 2018, Grégoire Viau a réalisé LE CAMEROUN À

L’HEURE DE BOKO HARAM lancé au Festival Vues d'Afrique et qui sera diffusé à Radio-Canada et RDI.

Les nouvelles écritures

Plus de cinq décennies à parcourir la planète, à dire bonjour à l'autre, à documenter ce que les femmes et les hommes de cette petite planète peuvent faire pour contribuer à son épanouissement. Cela donne des milliers d'heures de films et de bandes sonores. Un patrimoine à conserver, certes, alors qu' en plus  les supports vidéos sont devenus  obsolètes. Une course contre la montre vécue par tous ceux qui ont créé des contenus audiovisuels au cours des dernières années.

Au delà de ce défi de numérisation, un trésor sans fins pour créer ou inspirer de nouvelles narrations. Et les partager librement.

C'est le projet des années à venir.

NatureTradition.jpg

Relever le défi de raconter le monde au pas de course, avec des petites histoires de partout et la grande histoire en petites capsules. Laissez passer de grandes idées pour repenser le monde. Se préparer, sans doute, à cette révolution de nos habitudes de consommer le contenu. Des centaines de capsules à voir et à redécouvrir.

Accueillir le talent autochtone

Partager ce que nous avons appris dans nos découvertes du monde en invitant dans la course de jeunes talents autochtones, avec la Course autour de la Grande tortue. Un retour aux sources de Via le monde, quand Daniel Bertolino réalisait sa première course avec Caméra Stop.

La quête de la mémoire

Participer à la quête de la mémoire au Québec. Recueillir les témoignages de ceux qui ont participé à notre histoire, ici et ailleurs.

La nouvelle création

Partenaires et clients

Via le Monde a produit des séries avec de nombreux pays et collaboré avec des télévisions de partout.

Via le Monde a été un pionnier de la distribution audiovisuelle internationale en participant notamment à la création du Groupe Québec.

 

Via le monde a aussi collaboré et réalisé des films corporatifs avec de nombreuses organisations non gouvernementales dont le Centre Saint-Pierre, la Fondation Charles Coderre, le CECI, Droits et Démocratie, l’Unicef, One Drop, la Fondation Jules et Paul-Émile Léger, Centraide, le Centre des femmes, La Clinique Santé Voyages de l’Hôtel-Dieu, la Croix-Rouge, l’UICN, Global Responsability, la Fondation Paul Gérin-Lajoie, La Fondation de l’Institut Nazareth et Louis-Braille, l’Hôpital Charles-Lemoyne, Développement International Desjardins,   et plusieurs autres.