top of page

Via le Monde: les années film

Daniel Bertolino a installé son camp de base à Montréal mais il continue de parcourir la planète.

Il a convaincu Radio-Canada qu'il pouvait refaire le tour du monde et voilà Via le Monde parti pour Plein feux l'aventure.


Dans les années 70, Via le monde réalise de nombreuses séries documentaires pour Radio-Canada et d’autres diffuseurs canadiens, s’intéressant principalement aux pays émergents et aux conditions de vie des peuples des forêts tropicales. Le documentaire Nosotros Cubanos de Daniel Bertolino sur Fidel Castro sera notamment diffusé sur CBS.


Plusieurs de ces films remporteront des prix dans les festivals internationaux.


Des séries devenues des classiques comme LES PRIMITIFS, DES IDÉES, DES PAYS ET DES HOMMES, LAISSEZ-PASSER, POSTE-FRONTIÈRES, A COEUR BATTANT, DÉFIS et LES AMIS DE MES AMIS, une série qui marque le début d'un engagement envers la jeunesse.

Au terme de la série Défis, Diane Bertolino propose Wapistan et les oiseaux d'été, tourné à la Romaine, puis quelques portraits au nord du Québec.

La série Légendes indiennes prolonge cette intuition. Sous les conseils de l'historien Basil Johnson, une série de légendes est produite en co-création avec les Premières nations et tournées en langues autochtones. La légende Ojibway Pitchi le Rouge Gorge sera saluée par l'Unesco. Des représentants des nations Atikamek et Mic Mac seront invités au lancement de la série sur Antenne 2 à Paris.


A la fin des années 70, Daniel Bertolino entreprend une vaste coproduction internationale impliquant de nombreux pays du Nord et du Sud sur le thème des contes et légendes du monde.

La série Légendes du monde connaitra un grand succès en distribution internationale et sera lancée en Argentine avec des représentants de la presse canadienne et française.


Comments


bottom of page