Projet en développement

Long métrage documentaire

On n'avait peur de rien

Auteur

Réalisation

Catherine Viau

Catherine Viau, Daniel Bertolino

Alors que l’Occident traverse une vraie révolution culturelle, au milieu des années 60, un jeune français épris d’ethnologie décide d’aller au bout du monde à la rencontre de populations isolées qui maintiennent un mode de vie traditionnel sans influence de la modernité. Sa quête et ses aventures sont relayées toutes les semaines à la télévision française et dans les journaux. Il pousse ses limites toujours plus loin, non pour mettre en scène ses exploits, mais pour ouvrir les yeux sur la réalité des autres. Après avoir ainsi fait le tour du monde avec 500 francs (100 dollars) en poche, il choisit Montréal comme camp de base pour poursuivre ses expéditions. On est peut-être juste avant mai 68 en France, mais au Québec, on est en plein dans l’Expo 67. Cet intérêt pour le monde et ce goût des autres fait tilt auprès du grand public qui sort de sa révolution tranquille. Au fil de ses tournages aux quatre coins du monde, Bertolino incarnera la découverte et l’ouverture. Puis, bien avant qu’on parle de réconciliation, il se tourne vers la culture autochtone canadienne et entreprend d’en re-créer les légendes. Une expérience qu’il reprendra ensuite à travers le monde. Lorsque les années 80 se pointent, il a déjà des centaines d’heures de films de partout sur un monde qui n’existe plus, alors qu’un autre s’annonce , cette fois dans une révolution numérique qu’il prédit avec sa série Le défi mondial . Le regard de l’ethnologue a été mis au défi dans ce monde globalisé. Au delà de la biographie qui se déploie comme un film d’aventures, le film est le reflet d’une certaine époque, celle où le rapport que nous avions à nos racines et à notre milieu a été bouleversé, emportant avec lui une connaissance dont les traces, aujourd’hui, sont à leur tour menacées.